Kamembe-Rwanda : Nouveau Foyer du Covid-19 avec plus de 100 cas en moins de 2 semaines !

0
871

C’est dans le district de Rusizi, anciennement sous appellation de la province de Cyangugu, la ville de Kamembe et ses périphéries sont désormais l’épicentre de la pandémie de Coronavirus en République du Rwanda, alors que Kigali la capitale, la situation presque maîtrisée.

Pendant que le pays s’est déconfiné le 1er Juin avec la réouverture accélérée des plusieurs activités, y compris l’autorisation du transport local par mototaxi qui est très populaire et utilisé dans ce pays ; la province de l’Ouest comprenant les districts de Rusizi et de Rubavu ont été mis en isolation du reste du pays pendant une période de 15 jours.

Ce prolongement du confinement de ces deux parties du territoire Rwandais qui ont enregistré des nouveaux cas à la veille du déconfinement sur l’ensemble du pays, notamment dans le district de Rusizi frontalier avec la ville de Bukavu en RDC, on a enregistré au total 119 Nouveaux cas confirmés positifs et des centaines de leurs contacts tracés.

En même temps, des cas positifs se succèdent dans la ville voisine de Bukavu en RDC, ce qui selon des sources locales au Rwanda précisent que les traversées clandestines des frontières par des petits-commerçants qui effectuent des commerces transfrontaliers seraient à la base de cette hausse des nouveaux cas positifs de Covid-19.

La police locale Rwandaise a même interpellé et mis en arrestation 60 personnes qui voulaient traverser clandestinement la frontière (des sujets Rwandais) en provenance de la RDC.

Pour l’ensemble du pays, le Rwanda compte à ce jour 541 cas positifs confirmés dont 332 guéris et 2 décès,  et 207 actifs, tandis que la RDC pour l’ensemble du pays compte 4724 cas positifs confirmés dont 595 guéris et 106 décès et 4023 cas actifs. La Province du Sud-Kivu voisine du district de Rusizi au Rwanda compte à elle seule 108 cas positifs dont 20 guéris et 14 décès et compte encore 74 cas actifs.

Les deux pays voisins se sont fermé les frontières depuis le 22 mars dernier et des réunions bilatérales commençaient déjà à se tenir en vue d’une réouverture commune dans les respects des gestes barrières. Ces nouveaux cas au tour de deux frontières compromettent donc les efforts consentis et retardera la réouverture des frontières communes.

Si du côté congolais à Bukavu, les activités économiques se déroulent normalement, du côté Rwandais c’est le confinement total à l’exception des commerces des denrées alimentaires. Cela pousse des Rwandais à opter pour l’option de la traversée clandestine des frontières, pour aller effectuer leurs commerces en RDC et revenir dans les mêmes voies illégales, et c’est ce qui met en mal la solution de fermeture des frontières.

Certains observateurs pensent qu’il faut renforcer la sécurité au tour des limites frontalières de deux pays et que l’Etat Rwandais subvienne au besoin de ses citoyens qui dépendent de leurs traversées des frontières pour survivre, ou carrément rouvrir les frontières avec un renforcement des contrôles et observations stricts des mesures barrières !

Par Christian-Joseph Musenge

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here