Imbroglio autour des missions de la société civile, l’opinion s’en moque!

0
416

Depuis un certain temps, il s’observe la présence de certains acteurs de la société civile dans des partis et mouvements politiques. Une situation qui, vu son ampleur, fait sujet de débat et d’étonnement chez l’opinion. C’est ainsi que la coordination provinciale de la société civile du Sud Kivu appelle tous les acteurs de la société civile à la prise de position et de conscience pour ne pas ternir l’image de la société civile.  

Au cours d’un entretien exclusif nous accordé le lundi 06 septembre, Adrien Zawadi, président de la coordination provinciale de la société civile du Sud Kivu, montre les différents facteurs susceptibles de ternir l’image de la société civile. Il évoque entre autre le manque de la culture de démission, non maîtrise du fonctionnement d’un système comme la société civile, l’avoir des ambitions politiques pour certains acteurs de la société civile, etc.

« … certaines personnes sont à cheval entre la politique et la société civile. Ce qui fait partie des maux qui gangrènent notre structure actuellement. L’autre problème que nous avons le plus souvent est que nous n’avons pas la culture de démissionner. On voit que les choses ne sont pas conforment à notre idéologie mais on reste au pouvoir. En plus de cela, la difficulté que la population ignore est que la société civile est un système, et quand vous allez dans un système ce n’est pas pour le changer mais pour travailler pour ce système car son pouvoir nous englouti », a-t-il ajouté.

Quid des missions de la société civile ?

Adrien Zawadi n’a hésité à évoquer les grandes missions de la société civile pour la gouverne des acteurs qui, jusque là, ne le savaient pas encore. « La société civile a pour mission principale d’améliorer les conditions de vie de la population à travers des plaidoiries dans tous les secteurs. Elle vise le bien être de la population, et cela passe par la bonne gouvernance, la bonne gestion de la chose publique, etc. »

Par Tecla Kahirho

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here