Eglise Renouveau Évangélique :Les lampions de la 7ème COMREC s’ouvrent à Bukavu.

0
1986

Dans la vie quotidienne de chaque individu, il arrive parfois de traverser de moment difficile et  à chaque  réveil, il se rappelle de la situation à  laquelle il est confronté. Les idées viennent en foule, jusqu’à se demander plusieurs question du genre, pourquoi moi mais pas les autres, quand et comment… faisant parfois fi ou ignorant carrément tous les bienfaits que l’éternel le tout puissant le Dieu d’Israël a déjà fait, dans sa vie.C’est dans ce cadre que l’Eglise « Renouveau Évangélique » de Bukavu, organise la 7ème commémoration d’existence(COMREC) sous le thème: « Les bontés de l’éternel ne sont pas épuisées. Lamentation 3 :22-23 », Pour interpeler les chrétiens sur l’amour de Dieu à  l’humanité en dépit des obstacles et difficulté de la vie quotidienne.

Dans la vie quotidienne  de chaque  individu, il arrive parfois de se sentir menacés  par différentes craintes, en particulier celles concernant  l’avenir ou encore celles liées a chaque individu du point de vue d’ordre personnelle comme la sante, la famille, la pauvreté.

Toutes ses situations  poussent  certaine personne à se détourner de Dieu ou  avoir l’impression que ce dernier ne s’intéresse pas a eux.

Pour le pasteur Pierre Lemba ,quand on lit  minutieusement  tous le récit de la Bible et plus particulièrement dans l’ancien Testament, on s’aperçoit qu’il y a des belles expérience ,que le peuple d’Israël a pu vivre la grandeur et la bonté de Dieu, comme sa sortie d’Egypte jusqu’à son entrée dans le pays de la promesse.

Pasteur Pierre Lemba

En plus ce récit de secours et des manifestations de l’amour  de Dieu, ne se retrouve pas seulement dans l’ancien testament, car même  dans le nouveau  Testament le seigneur est le même en faveur de ses enfants qui se confie en lui comme le témoigne la bible :

« Pour toi, tu as suivi de près mon enseignement, ma conduite, mes résolutions ma foi, ma douceur, mon amour, ma constance, mes persécutions, mes souffrances. À quelles souffrances n’ai –je pas été expose a Antioche, Aicone, Alystre  ?quelles persécutions n’ai-je pas supporte ?et le seigneur m’a délivré de toutes.2timothe3 :10-11 ».

Peut-être quelqu’un dira, mais cela c’est le peuple d’Israël ou  l’apôtre Paul qui ont eu cette grâce.le pasteur Pierre Lemba estime qu’ une  telle affirmation serait une simple hérésie et c’est la raison pour laquelle son ministère « Renouveau Evangélique » organise  depuis plusieurs années ,une commémoration  pour exprimer les bienfaits de Dieu en dépit des aléas et les circonstances de la vie :

« Nous avons commencé cette vision, ce ministère du renouveau évangélique en septembre 2011 et deux ans après, le seigneur nous a recommandé d’organiser chaque mois de Septembre une commémoration  où  nous reconnaissons les  bienfaits de Dieu, tous ce qu’il a fait pour nous,dès le début de cette vision et amener les enfants de Dieu  à  s’arrêter un moment et reconnaitre les bienfaits de Dieu dans leur vies ».

Par ailleurs les pasteurs reconnait que les problèmes sous toutes ses formes est inhérent a la nature humaine, mais cela ne veut  pas dire que Dieu  leurs  a   abandonné  et  il est très dangereux d’avoir une telle conception en oubliant les bienfaits de Dieu. Car  si on veut que Dieu agisse  davantage il faut d’abord reconnaitre tous ce qu’il a déjà fait pour nous et sa  fidélité et sa bonté ne sont pas seulement pour quelque uns, mais pour tous ceux qui croient .C’est pourquoi la bible déclare : «  ne vous inquiétez de rien, mais en toute chose faites connaitre vos besoins à Dieu par des prières et des supplications avec des actions de grâce.1philippiens4-6 ».

Egalement, le pasteur pierre Lemba affirme que, à  mainte reprise la bible recèle des exemples précis qui démontre sa bonté à  l’égard de ceux  qui croient en lui, et qui  ne faiblit pas dans leur foi « la foi vient de ce que l’on entend, ce que l’on entend vient de la parole de Dieu ». Croire Dieu et ses promesses envers et contre tout, parce que il est souverain et il sait si bien ce dont le peuple a besoin. .

Pour rappel, au menu de cette grande commémoration de l’existence qui se déroulera du 24septembre au30septembre 2018, il y aura une conférence des serviteurs de Dieu  avec comme thème : « un sacerdoce restaure pour une nouvelle nation » et une célébrationévangélique  pour tous pour célébrer et évangéliser la parole de Dieu ».

 Par Fulgence  RUKATA

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here