Au Kenya, un pasteur alerte sur les conditions de vie des chrétiens pendant la crise sanitaire

0
205

« Regardez ce qu’ils nous font maintenant. C’est tellement déchirant. Nous avons fait beaucoup de sacrifices pour eux, mais ils ont décidé de priver les chrétiens de l’aide du gouvernement. »

AKenya, un pasteur alerte International Christian Concern au sujet de la situation des chrétiens de Mandera pendant la crise sanitaire liée au Covid-19. Il fait état de menaces et de harcèlement, ainsi que d’une situation fragilisée pendant le Ramadan.

Il révèle que les chrétiens sont privés de l’aide gouvernemental envoyée en ce temps de restrictions liées à la pandémie, et distribuée par les chefs locaux.

« Le triste état des chrétiens à Mandera n’est pas révélé à cause du confinement dans la région et des célébrations du mois sacré du Ramadan. De nombreux chrétiens souffrent entre les mains des chefs locaux qui supervisent la distribution équitable des vivres de secours du gouvernement pendant cette pandémie qui a conduit à la fermeture des écoles et des églises. Dans ma seule congrégation, 12 familles ont été touchées. Elles ne sont pas autorisées à aller faire la queue au camp pour être aidées car elles sont chrétiennes et viennent d’autres régions du pays. »

Le pasteur John est choqué de cette discrimination. Il ajoute que les chrétiens ont toujours soutenu la communauté musulmane, en offrant de la nourriture, des vêtements, ou en participant aux frais de scolarité de leurs enfants.

« Regardez ce qu’ils nous font maintenant. C’est tellement déchirant. Nous avons fait beaucoup de sacrifices pour eux, mais ils ont décidé de priver les chrétiens de l’aide du gouvernement. »

Il explique en outre que les chrétiens qui travaillent dans des écoles dirigées par des musulmans, ou encore des travailleurs occasionnels dans les mines et les carrières se retrouvent sans emploi et donc sans revenu pendant le Ramadan.

John explique qu’ils ont sollicité l’aide des églises voisines, mais toutes sont déjà dans des situations délicates.

« Jusqu’à présent, nous avons reçu 200 dollars d’une personne qui aime le travail que nous faisons à Mandera. Nous avons acheté du riz et de la farine de maïs pour les cas les plus nécessiteux. Je demande que quiconque entende le cri des chrétiens Mandera prie pour nous et nous envoie de l’aide. Aussi petit soit-il, nous apprécierons ce don. Nous ne savons pas combien de temps cette situation va durer, mais nous savons que le Seigneur nous mènera à bien. »

International Christian Concern a pu envoyer de la nourriture et des vêtements pour les 12 familles de la communauté et espère pouvoir faire davantage.

M.C.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here