Sud-Kivu abrite un atelier de réflexion sur le draft du document de politique foncière en RDC

0
761
Photo Laprunellerdc.info

 

En République Démocratique du Congo en général et dans la ville de Bukavu en particulier les questions des politiques foncières ont toujours fait l’objet des plusieurs conflits entre la population et le pouvoir public suite à une inadéquation entre la loi foncière en vigueur et les pratiques en cours , d’autant que le secteur foncier est primordial dans les vies des citoyens pour assurer un développement socioéconomique ,la paix ,la sécurité et la stabilité. C’est ainsi que l’organisation Action pour la Paix et la Concorde (APC) organise une consultation sur le document de politique foncière national et le processus de la réforme foncière en RDC pour la province du Sud-Kivu

Pour le secrétaire exécutif de l’action pour la paix et la concorde(APC), Déogratias Buuma ,cette activité s’inscrit dans l’objectif à répondre aux multiples crise conflit et relever par la population locale, étant donné que plus de 80% des conflits soumis aux cours et tribunaux se rapportent, directement ou indirectement, au foncier :

« plusieurs expériences développer par les organisation de la société civile avec les communautés locales à la base ont montré qu’il y a beaucoup d’opportunité pour essayer de conformer les pratiques actuelles et tous les outils qui contribuent à la gestion de la question foncière mais qui ne sont plus en accord avec la loi foncière de 1973 et ces inadéquation et flous artistiques sur la loi foncière de 1973 ont été des explications majeures pour justifier la nécessité et l’urgence pour les autorités nationales congolaises
d’amorcer avec les acteurs de la société civile et toutes les couches socioprofessionnelles, ce processus de reformes foncière »a-t-il renseigné

De son côté le coordonnateur de la Commission National de la Réforme Foncière(CONAREF), le député national Me Ngwasi Akilimali Dieudonné renseigne sue sa structure a pour vocation de pouvoir initier toutes les reformes dans le secteur foncier et assurer les suivis de la mise en œuvre avec pour mission de produire deux livrables entres autres, le document de politique foncière nationale et une nouvelle loi.

«la CONAREF travaille sur plusieurs composantes de la reformes notamment :la reconnaissance et la sécurisation de document foncier ; l’appui institutionnel et renforcement de capacité ; l’amélioration de la gouvernance foncière ; la gestion de conflit foncier ; les questions transversales car outre le ministère des affaires foncières, il y a des ministères dont les attributions ont l’impact sur le foncier et enfin l’élaboration de la politique et de la nouvelle loi foncière »a-t-il renseigné.

Signalons que ces assises sur la reformhes du secteur fonciers dans la province du sud-kivu de se tiennent dans la grande salle de l’hôtel panorama du 19 au 21 août 2019 devant plusieurs représentants des organisations de la société civile, des chercheurs ainsi que les experts de la Conaref venu pour la circonstance.

Par FULGENCE RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here