RDC/Confits à Minembwe: Yannick Ndatabayi propose la voie de dialogue dans la sincérité pour trouver des solutions.

0
654

Depuis le mois de mai, dans la province du Sud-Kivu, la cité de Minembwe, en territoire de Fizi est théâtre des violences-inter communautaires. Actuellement, des attaques contre les civils et affrontements entre les groupes armés se multiplient. Devant l’urgence de la situation, Yannick Ndatabayi Magadju Commissaire au Conseil des Jeunes de la Communauté Economique des Pays des Grands Lacs « CEPGL » estime qu’un dialogue intercommunautaire s’impose pour trouver des solutions aux problème de sécurité dans cette région.

A Minembwe, suite aux attaques entre groupes armés depuis des mois, les populations sont obligées de quitter leurs habitations. Selon, certaines organisations humanitaires, environ 200 000 personnes ont du fuir les combats.

Choqué par cette situation douloureuse, Yannick Ndatabayi alerte les autorités du pays à considérer cette question comme une priorité et pense d’irresponsable de minimiser la question de tensions dans le moyen et le haut plateau du territoire d’Uvira, Fizi et Mwenga.

Cependant, il propose la voie de dialogue entre ces communautés afin de trouver des solutions durables aux problème de sécurité dans cette partie de la province du Sud-Kivu.

Par ailleurs, Yannick appelle les communautés vivants dans le territoire d’Uvira, de Fizi dans les hauts plateaux de Minembwe, à Itombwe dans le territoire de Mwenga et leurs leaders de s’investir dans la recherche de la paix et du vivre ensemble.

En somme, Ndatabayi recommande à l’État congolais à mettre tous les moyens en jeu afin d’éradiquer cette problématique des groupes armés nationaux et étranger opérant dans les milieux et y imposer l’autorité de l’Etat.

Par Mwema Joseph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here