Que dit la Bilbe au sujet de tes finances? 4 choses à retenir!

0
110

Les finances font partie des sujets casse-têtes auxquels font face tout le monde, y compris les enfants de Dieu. Mais la volonté de Dieu pour nous qui sommes Ses enfants est de mener une vie dépourvue de stress financier car, nous ne pouvons servir Dieu et Mammon.

Matthieu 6 :24 (version Semeur) : « Nul ne peut être en même temps au service de deux maîtres, car ou bien il détestera l’un et aimera l’autre ou bien il sera dévoué au premier et méprisera le second. Vous ne pouvez pas servir en même temps Dieu et l’argent. »

Dieu désire notre cœur tout entier, comment Lui donner toute notre attention si nous avons l’esprit divisé entre la soif de posséder et le désir ultime de Lui plaire. Dans cet extrait, nous verrons ce que dit la Bible au sujet de nos finances et comment concilier finances et spiritualité.

Rechercher premièrement le Royaume de Dieu et Sa justice.

Matthieu 6 :33 (version Semeur) : « Faites donc du règne de Dieu et de ce qui est juste à Ses yeux votre préoccupation première, et toutes ces choses vous seront données en plus. »

La majorité des enfants de Dieu sont mal enseignés quant à la gestion de leurs finances, ce qui les pousse le plus souvent aux extrêmes, soit ils adorent l’argent, en font leur obsession, soit ils n’en font pas cas et croupissent dans une vie de misère tout en regardant d’un air résigné ceux qui ont maîtrisé les principes de prospérité et qui prospèrent.

Pourtant, la Parole de Dieu est sans équivoque et sans ambiguïté à ce sujet ; il faut d’abord chercher le Royaume de Dieu, c’est-à-dire mettre Dieu à la première place, avoir à cœur les intérêts du Royaume au lieu de courir après l’argent. Par exemple, ne pas s‘engager dans le ministère avec l’intention de se remplir les poches avec les dîmes et les offrandes des fidèles, ou encore utiliser son talent pour « Dieu » dans le but de se faire de l’argent.

Nos motivations devraient être pures, alors Dieu qui sonde les cœurs nous bénira, au-delà de nos espérances.

Payer Dieu en premier.

Abraham, notre père dans la foi a institué le paiement de la dîme en offrant le dixième de ses avoirs au grand prêtre Melchisédech (Genèse 14 :20). Cette tradition s’est prolongée tout au long de l’histoire et continue de nos jours sous la nouvelle alliance avec Christ.

Proverbes 3 :10-11 (version Semeur) « Honore l’Éternel en Lui donnant une part de tes biens, et en Lui offrant les prémices de tous tes revenus. Alors tes greniers regorgeront de nourriture et tes cuves déborderont de vin. »

La dîme et les offrandes sont notre façon d’honorer Dieu avec ce qu’Il nous a donné car tout Lui appartient, la terre et tout ce qu’elle contient appartient au Seigneur (Psaumes 24 :1). Il n’y a donc rien que nous puissions donner à Dieu qui puisse Le surprendre. Payer Dieu en premier est un acte d’adoration, une façon de montrer à notre père qu’Il occupe la première place en toutes choses ! Cela nous aide également à ne pas nous attacher à l’argent et à avoir une bonne attitude de cœur en ce qui concerne l’argent.

Aider les veuves et les orphelins.

Jacques 1 : 27 (version Semeur) « la             religion authentique et pure aux yeux de Dieu, le père, consiste à aider les orphelins et les veuves dans leurs détresses et à ne pas se laisser corrompre par le monde. »

Nous sommes bénis pour être une bénédiction, surtout pour les plus défavorisés. Jacques 2 : 15-16 nous exhorte à ce sujet en ces termes : « supposez qu’un frère ou une sœur manque de vêtements et n’ait pas tous les jours assez à manger. Et voilà que l’un d’entre vous leur dit : au revoir, mes amis, portez-vous bien, restez au chaud et bon appétit, sans leur donner de quoi pourvoir aux besoins de leur corps, à quoi cela sert-il ? »

Bien souvent nous voulons nous enrichir juste pour nos intérêts égoïstes, ce qui freine la bénédiction financière dans nos vies ; et pourtant ce n’est pas la volonté de Dieu qui voudrait que nous soyons des sources de bénédiction pour les autres. Donner aux veuves ainsi qu’aux orphelins est un moyen de manifester notre foi en Dieu, en obéissant à la loi divine de l’amour.

Toujours se rappeler que Dieu est notre source.

Deutéronome 8 :17-18 (version Semeur) « prends donc garde de ne pas dire : c’est par mes propres forces et ma puissance que j’ai acquis toutes ces richesses. Souviens-toi au contraire que c’est l’Éternel ton Dieu qui te donne la force de parvenir à la prospérité et qu’Il le fait aujourd’hui pour tenir envers toi les engagements qu’Il a pris par serment en concluant alliance avec tes ancêtres ».

Ayons toujours l’humilité de reconnaître la puissance de Dieu au travers de nos exploits, quels qu’ils soient. Le verset cité ci-dessus nous rappelle que rien de ce que nous pourrons connaître comme succès ne devrait nous faire perdre la raison au point de nous faire croire que nous en sommes les responsables. Dieu seul est notre source, ce n’est pas notre compte bancaire, notre emploi, nos affaires mais Dieu. Car c’est Sa bénédiction qui nous enrichit et non notre propre force.

La Bible contient tous les ingrédients nécessaires pour mener une vie financière prospère et qui glorifie Dieu. La vérité est que Dieu veut que nous soyons prospères, mais le seul obstacle à cela est notre attitude de cœur, car si nous aimons Dieu plus que tout, ce n’est que tout naturellement que coulera la bénédiction financière et matérielle.

Matthieu 7 :11 (version Semeur) : « Si donc mauvais que vous êtes vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre père céleste donnera-t-Il de bonnes choses à ceux qui les Lui demandent. »

Avec Fréquence Chrétienne

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here