Le pasteur Marcello Tunasi édifit les chrétiens de Bukavu sur les secrets de la sanctification

0
846

Considérée comme le socle de la foi chrétienne, la sanctification semble être moins connue ou même mal comprise dans beaucoup de milieux chrétiens, y compris évangélique. Dans sa première prédication en marge  de la  croisade d’évangélisation  tenue à Bukavu,le pasteur Marcello Tunasi  se basant sur l’enseignement  de l’apôtre Paul aux Thessaloniciens,  invite les chrétiens à abandonner la vie du péché en vue d’être en harmonie avec Dieu par la voie de la sanctification.

Partant du constat selon lequel la plus-part des chrétiens utilisent le mot sanctification à la place du mot affranchissement, qui a l’avantage de bien souligner le fait que le croyant était autrefois esclave du pêché et que sa nouvelle vie vient d’être délivrée de l’obligation de pêche ce qui n’est pas une délivrance du pêché lui-même.

Le pasteur Marcello Tunasi, estime que la sanctification est un appel car la Bible déclare que les chrétiens ne sont pas appelés a l’impureté mais à la sanctification : « En effet Dieu ne nous a pas appelés a l’impureté, mais a la sanctification »( 1thessaloniciens 4-7), autrement dit, c’est tout simplement la manière de vivre de ceux, qui après avoir reçu le pardon de leur péché, par la foi en Jésus-Christ, on décidé de suivre ses instructions selon qu’il a ordonné. elle est la normalité pour ceux qui confessent que Jésus-Christ est leur seigneur.

Pour le pasteur Tunasi, la sanctification est une relation personnelle entre le chrétien et son Dieu et non une occasion de brandir les appels au ministère car ces derniers peuvent être imités par le malin.

Le pasteur Marcello Tunasi, dans sa première prédication en marge de la croisade d’évangélisation tenue à Bukavu

C’est pourquoi, il rappelle en passant qu’il est ahuri et estomaqué à chaque fois, lorsque certains chrétiens prennent trop au sérieux l’appel au ministère, en se prévalant de propos du genre: » moi je suis diacre,apôtre,pasteur, chantre…. ».
Pour le pasteur Marcello, l’appel à la sanctification est plus grand que l’appel au ministère, car il est possible de prêcher l’Évangile et finir en enfer ou encore certains chrétiens qui s’accrochent à leurs poste dans l’église, car ,on peut être suspendu, sans perdre sa sanctification.

C’est ainsi, la première chose que Dieu demande aux chrétiens, n’est pas de le servir, prier ou chanter, mais de se sanctifier et surtout que les chrétiens ne sont pas obligé de faire quelques choses pour Dieu,mais de vivre sa parole,en étant en communion avec lui.

En somme pour le pasteur Marcello Tunasi, la sanctification est la suite logique de la repentance et du pardon de pêché pour l’humanité, qui se traduit dans la vie pratique par l’abstinence du pêchés sous toutes ses formes, qui implique un positionnement une fois pour toute en Jésus-Christ par la sainte pratique dans la vie de croyants et une rupture finale avec le péché.

Par Fulgence RUKATA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here