Un médecin athée rencontre Jésus après avoir réalisé que les avortements sont « intolérables »

8
400

Docteur  Vansen Wong, médecin athée pratiquant les avortements, avait l’habitude de penser que l’avortement aide les femmes et leur donne la possibilité de choisir la vie qu’elles désirent pour elles-mêmes. Il avait d’ailleurs choisi cette pratique de la médecine pour apporter un regard bienveillant et dépourvu de jugement aux femmes faisant le choix d’avorter.

Le site  Christian  Today  renseigne que  le Docteur  Wong   était convaincu  d’aider les femmes, en particulier les victimes de viols et celles dont la vie est menacée par leur grossesse. Il commença toutefois à revoir ses positions lorsqu’il comprit que de plus en plus de femmes avaient recours à des « avortements de confort ».

Il raconte par exemple le cas d’une dame, qui avait avorté pour ne pas avoir à reporter son voyage en Europe.

Fatigué de pratiquer des avortements, Vansen Wong commence à réquisitionner ses pratiques, évoquant le tube transparent utilisé pour aspirer le fœtus lors d’un avortement, il déclare aujourd’hui : «  Il ressemble à un dispositif assez inoffensif… Il est flexible et de la taille d’une grande paille, mais il est responsable de la mort de millions d’enfants à naître. » 

Après avoir eu recours à cette technique durant 7 ans, le médecin a finalement été pris d’un violent sentiment de culpabilité et de misère, qui l’a conduit dans une Eglise. Dans cette Eglise, il a découvert le message de l’Evangile et reçu l’amour et le pardon de Dieu.

« Chaque personne est créée à l’image de Dieu » reconnait  le docteur Vansen Wong avant d’abandonner ce poste. Ainsi chaque fois qu’il le peut, Wong dit aux personnes qu’il rencontre que l’avortement est «barbare» et «intolérable» et « qu’il n’a pas sa place dans une société civilisée. »Il espère que les générations futures aideront à freiner la pratique de l’avortement.

Par LONI  Irenge  Joël

8 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here