Sud-Kivu : Quel souvenir 57 ans après l’assassinat de Patrice Emery LUMUMBA.

1
79

Chaque année les congolais se souviennent de leurs deux héros nationaux tombés sur le champ d’honneur alors qu’ils avaient encore beaucoup à donner à leur pays, en le cas de Patrice Emery LUMUMBA. Culte d’actions de grâce à la cathédrale Notre Damme de la Paix de Bukavu, dépôt des gerbes des fleurs à la Place de l’Indépendance, rien n’a échappé à la souplesse des Sud-Kivuciens pour commémorer cette année le 57ème anniversaire de l’assassinat de celui qui a déclenché les mécanismes pour l’indépendance de la République Démocratique du Congo.

Pause des gerbes de fleur sur le monument de Patrice Emery LUMUMBA, à la Place de l’indépendance de Bukavu

57 années se sont écoulées depuis que le 1er  Premier ministre Patrice Emery Lumumba avait été enlevé méchamment à l’affection de ses compatriotes, sans avoir savouré de l’indépendance pour laquelle il s’était battu.

Patrice Emery LUMUMBA était un personnage exceptionnel qui a dû marquer l’histoire politique de son pays. Le courage, l’art oratoire et l’énergie dont il avait fait montrer notamment dans la lutte pour l’indépendance nationale constituent des privilèges qui font que son image reste à jamais gravée dans la conscience collective du peuple congolais.

La lutte menée par Lumumba, même si certains acteurs politiques en font aujourd’hui une récupération politique sans avoir la même vision, est un modèle de nationalisme ou mieux une référence pour nombre de leaders congolais aussi bien pour ceux qui sont au pouvoir que ceux qui luttent pour y accéder.

Pour des analystes politiques, plusieurs raisons peuvent expliquer ce souvenir impérissable de personnage : pour certains la lutte qu’a mené c’est grand homme a permis à la République Démocratique du Congo d’accéder à la souveraineté nationale, ce qui constitue pour des générations futures un gage de la démocratie dans la préservation de la paix, de la tranquillité et de la cohésion de tout un peuple pour la stabilité des institutions de la RDC. Et pour d’autres, Patrice était de vision unitariste c’est-à-dire il était de cela qui voudrait que la RDC ait l’unité.

Profitant de cette occasion, le Mwami Pierre NDATABAYI WEZA III l’un des Bukaviens qui a vécu avec Lumumba s’est confié à un des reporters de votre rédaction pour exprimer son émotion :

« Moi j’ai non seulement l’honneur de pouvoir témoigner mais surtout le plaisir et la joie personnelle de dire que j’ai connu personnellement notre héros national, très mémorable Patrice Emery Lumumba parce qu’en 1959-1960, c’était ma première année académique à lovanium et c’était le moment là que se préparer effectivement l’accession de la RDC à l’indépendance. Alors nous, comme Swahiliphone (le gens de l’Est), nous étions souvent inviter à la maison (chez notre héros national). Donc  pour moi, aujourd’hui c’est un grand jour et je suis vraiment très touché de voir que aujourd’hui qu’ici les autorités provinciales ont pensé organiser cette messe commémorative. Mais,vraiment c’est beaucoup d’émotions pour moi aujourd’hui de se souvenir de tout ce moment que nous avons passé dans l’intimité, dans la famille de Patrice Emery Lumumba. Vraiment c’est extraordinaire de voir que 57ans après j’ai encore la chance d’être parmi le survivant qui ont vraiment vécu avec lui ».

En guise de tout cela, il y a lieu de dire que LUMUMBA a légué à la génération tout un testament pour la défense de la patrie. Sa mémoire rappelle un seul  message, celui d’une certaine idée de paix, de prospérité et de  grandeur du Congo qu’il a défendue.

Par MWEMA Joseph

[espro-slider id=2347]

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here